Corps de rêve

Très chère amie,

L'été arrive en France et je ne pouvais m'empêcher d'écrire à propos de ce very hot and sexy topique qu'est....

Le corps, les régimes, le bikini

Etant donné que ces sujets sont en train de te foutre une pression monumentale, je me suis dit qu'il était raisonnable d'y apporter quelques pensées éclairées.

J'espère que mon approche te donnera de nouvelles clefs et que mes mots alimenteront la part de bienveillance qui réside en toi.


Screen Shot 2018-04-09 at 13.41.31.png

Tout d'abord, je tiens à te dire que moi Anouk, j'ai un problème avec mon corps.

J'aimerai te dire que tout ça:

" C'est du passé, que c'était avant, quand je n'étais pas yogi, ou éveillée, ou quand je n'étais pas "OH SO SPIRITUAL" yadyadya...."

Mais non, c'est un choix que je continue encore à prendre chaque jour. C'est un véritable chemin.

Comme les AA disent si bien: "It's one day at the time"

Avant de plonger dans le cœur de mon sujet, j'aimerais y mettre un peu plus de contexte.

Comme beaucoup, j'ai tout essayé: la soupe au choux, les jeunes, les trucs yogi genre ayurveda, la médecine chinoise, la macro biotique, les mono diet.... etc...

 

 

Bref, you name it: I have done it.

 

 

Alors comme moi, il y a sûrement une de tes prof de yoga qui t'a conseillé une jour que tu .... t'acceptes, ou une de tes copines "spirituelles" qui t'a dit qu'il fallait que tu....  t'aimes.

Alors, on a tenté le coup.

Celui de l'Acceptation.

On s'est dit qu'on allait arrêter les régimes et lâcher un peu la frustration.

Nous, on ne se prive plus.

On mange ce qu'on veut, quand on veut, parce que nous, on est des filles L-I-B-E-R-E-E-S.

Bon.... on est pas super bien dans notre peau, certes.

On a des kilos en trop, certes.

Mais nous au moins,

On s'accepte.

C'est pas comme ces nanas trop bien gaulées qu'on voit sur les réseaux sociaux,

Elles, c'est sûr, elles s'acceptent pas.

D'ailleurs, tu vois, ces photos là où elles rigolent, ou elles s'amusent, tout ça là...

C'est du fake hein.

....

AHHAHAH

 

 

Tu vois, je te comprends.

Vivre de cette manière, c'est vivre dans la misère.

S'accepter, ne veut pas dire accepter son malheur.

Bien au contraire.

Si tu es dans la situation dans laquelle tu es aujourd'hui, c'est qu'à un moment donné tu as cru que pour être aimée tu devais ressembler à Britney Spears. Que ce que tu es, n'est pas suffisant.

C'est ok, mais aujourd'hui, toi et moi, on a grandi.

Et je tiens à préciser que tu n'es pas moins bien qu'une autre pour avoir ce genre de "problème".

Certains on des ischios-jambier rigides, certains on des hanches fermées, certains on du mal à arrêter de fumer... Chacun son professeur, dans le jeu de la vie.

Alors arrête d'avoir honte, tu veux bien?

Te foutre la honte comme ça, ça t'empêche d'avancer.

Bien.


Maintenant, j'aimerais qu'on arrête de se tourner vers le corps et qu'on aille dans ta tête un peu...

Ah tu as peur là hein?

C'est le bordel, un peu non?

Tu vois je suis persuadée à 2000% que si tu es dans cette situation de conflit aujourd'hui c'est parce que tes pensées ne sont pas toujours bienveillantes envers toi-même et envers tes repas.

Je me trompe?

Et ça m'étonnerait pas que, pour le moment, tu voies la nourriture et les repas comme un danger.

Genre "Alerte Rouge! Il y a de la bouffe sur la table".

Dès que tu te rapproches de nourriture, tu commences à flipper et tout un tas de pensées commencent à t’assommer le ciboulot.

Donc voici ma chère.... Pour pouvoir prendre soin de toi et t'accepter, t'aimer etc... 

 

Il va falloir apprendre à

 

"lâcher prise"

 

sur tes pensées négatives.

 

Et pour toi, ma petite Control-Freak, ça va pas être évident....

 

(Ahaha non je déconne. Easy)

 

En fait, avoir un corps en pleine santé, c'est super facile.

Beaucoup plus facile que tout ce que tu as essayé de faire jusqu'à présent!

Oulaaalllaa Dieu! Tu me donnes la migraine là avec toutes tes potions magiques de baies venues de la forêt amazonienne et je ne sais quoi.

Être en pleine santé n’entraîne AUCUNE frustration et ne demande pas d'être moins heureuse.

AU CONTRAIRE !!!!!!!!

 

Alors voilà ce que tu vas faire:

A partir de maintenant dès qu'une pensée négative arrive... Tu vas la voir, tu vas l'écouter, et au lieu d'y CROIRE...

Tu vas prendre une grande respiration et questionner cette pensée.

Un peu du genre: "qu'est ce que c'est ça?"

Là réside notre liberté: dans le pouvoir de choisir nos pensées.

Et c'est tout, c'est ça ton régime ma grande.

Aahha

Quand je dis pensées négatives je veux dire:

  • Juger
  • Punir
  • Mettre la honte
  • Culpabiliser

A partir de maintenant tu questionneras ce genre de pensées négatives.

 

C'est comme cette légende Cherokee:

"Il y a 2 loups en duel constant qui vivent dans chacun de nous: l'un est plein de bonté, d'amour, de générosité, de compassion. L'autre est jaloux, plein de ressentiment, de haine, et de méchanceté. Lequel gagne? Celui que tu nourris".

 

Le principal c'est que tu te sentes bien, or une pensée de jugement n'est pas agréable.

 

Screen Shot 2018-04-09 at 13.41.06.png

Dans son livre "A return to Love", Marianne Williamson raconte qu'un jour elle a rencontré une femme qui avait perdu beaucoup de poids.

Elle lui demande comment elle a fait et voici ce que la femme lui a répondu:

"Je n'ai pas demandé à perdre du poids. J'ai juste demandé que l'Univers retire le singe de mes épaules. J'ai dit à l'Univers que je m'en foutais d'être grosse, mais que si il me voulait grosse, alors qu'il me mette confortable avec ça. La seule chose que je désirais, c'est de sortir de cet enfer".

Faire ce travail intérieur est la clef de la porte de sortie.

 

Ultimement cette petite gymnastique des pensées te permettra de te souvenir que.... 

TU N'ES PAS TON CORPS

 

Tu es l'Amour,

 

La joie,

 

La compassion...

 

....qui résident à l’intérieur de ton corps.


Maintenant, en ce qui concerne la FORME.

Si nous nous occupons de notre bienveillance intérieure...

Pourquoi faut-il alors s'occuper de manger bien, bio, local? Et à quoi ça sert de faire de l'exercice ou du yoga?

Et bien, une fois que tu arrêteras de te juger, de te punir etc... Tu vas enfin avoir un peu de place pour pouvoir prendre de vraies notes.

Et tu noteras que, lorsque tu fais de l'exercice, tu penses beaucoup moins à ton corps que si tu n'en fais pas!!!!  Faire de l'exercice relâche le mental. C'est pour ça que c'est excellent lorsqu'on est stressé.

Même chose pour l'alimentation: lorsque nous mangeons léger et que notre nourriture est vibrante et vivante, le corps utilise tous les nutriments et le prana présent pour fonctionner au mieux.

Lorsque nous mangeons lourd et une nourriture morte et raffiné...

Le mental s'agite à balle.

 

J'ai la croyance profonde que lorsque tu vas commencer à entreprendre ce chemin vers une version de toi plus aimante, l'Univers t'enverra les ressources nécessaires pour t'aider.

 

Par exemple, moi quand j'ai découvert ce chemin, j'avais 22 ans. Je suis tombée sur un livre qui s’appelait: "La Macrobiotique pour les Nuls" ahaah.

Bien que je n'ai pas appliqué à la lettre le régime macrobiotique, j'ai trouvé à l'intérieur de ce livre tout un tas de conseils qui m'ont permis de construire un corps et une santé rayonnante.

Puis j'ai trouvé le yoga, qui est un outil incontestablement merveilleux.

Dès que tu vas prendre ce chemin, l'univers t'enverra livres et autres outils pour t'aider à construire la meilleure version de toi.


Aussi je vais finir cet article avec un énorme coup de gueule à cause de cette phrase:

 

 "Tu es ce que tu manges"

 

C'est n’importe quoi cette phrase.

Sérieux, elle m'insupporte.

 

Ce soir, je vais manger un burger avec Uma, et ben je peux t'assurer que je ne SUIS PAS UN BURGER.

ALLLOORRRSSS oui, évidemment, je comprends le concept hein, même au niveau scientifique je sais ce qu'il se passe, merci.

Mais saches que, à une période de ma vie, j'ai mangé: local, bio,vivant, vibrant, vibromassant, fait des cures de green smoothie que mêmes les chats de ma pote Fillipa ne mangeraient pas.

Et bien je peux t'assurer que j'étais loin, très loin d'être rayonnante et vivante.

 

Je ne suis PAS juste ce que je mange.

Je suis aussi COMMENT je mange,

Je suis POURQUOI je mange,

Je suis QUI je suis quand je mange,

QUI je suis après avoir fini de manger.

Je suis QUI je suis en dehors de mes repas.

Et véritablement,

Je suis

AMOUR,

PAIX,

COMPASSION,

Bref,

JE SUIS.