Spiritual Activism

Une critique qui est souvent faite au "spiritual seekers" est qu'ils sont trop narcissiques, trop préoccupés par leur propre bien être et pas assez préoccupés par le bien être des autres. Ils sont aussi critiqués pour leur passivité, leur désengagement et leur indifférence face aux affaires du monde, se contentant de le laisser tel qu'il est, sans interférer.

Cependant, dans mes recherches sur l'éveil spirituel, j'ai toujours trouvé le contraire: les individus éveillés tendent à devenir plus altruiste, et deviennent souvent plus engagés et actifs.

La première fois que j'ai entendu le terme "Spiritual Activism", c'était à la Yoga Barn à Bali.

L'une de mes professeure de l'époque, Bex Tyer, l'utilisait pour décrire son travail. Chaque année, Bex part plusieurs semaines en Palestine pour y enseigner le yoga. Sa mission: Aider les gens à reconnecter avec leur liberté intérieure dans un pays prisonnier par la guerre.

J'ai pris une bonne grosse dose d'inspiration dans les cours de Bex.

Et si vous partez à Bali, merci de ne pas louper ses cours.

Depuis Bali, le terme "Spiritual Activism" a continué à voyager avec moi mais je ne voyais pas forcement comment le mettre en pratique dans ma vie. Devais-je moi aussi partir dans un pays en guerre? Ou donner mon temps à une association ou à une charité? Devais-je partir en Inde aider les plus défavorisés?

Etais-je réellement "utile" dans un pays "gâté" comme le notre?

La réponse était bien évidemment: oui.

Il y a du travail à faire et nous n'avons pas besoin de faire des milliers de kilomètres pour être au service. Les inégalités et les injustices sont aussi présentent dans nos communautés, et il est du devoir de chacun d'entre nous d'apprendre à désamorcer avec élégance et bienveillance ce genre de comportement...

J'appelle "Spiritual Activism" la force de présence qui nous permet de rester sans bouger dans le feu d'un conflit.

Un activiste spirituel n'est pas dans l'attaque mais dans la protection (de).

L'activiste spirituel sait éteindre le feu de la colère et il est prêt à risquer sa propre vie pour défendre les siens. Il sait devenir féroce, montrer les dents et lorsqu'il aboie, généralement, le reste de la meute se tait.

L'activiste spirituel porte en lui les valeurs de respect et de bienveillance.


 

Comment devenir "Activiste Spirituel"?

 

1. Commencer par soi

Gandhi a raison lorsqu'il dit qu'il faut commencer par soi pour pouvoir changer le monde. Et puisque le respect et la bienveillance sont les outils les plus puissants de l'activiste spirituel, nous devons les utiliser pour designer notre propre jardin intérieur.

Dans quelle mesure êtes vous respectueux de vous-même?

En regardant la façon dont vous vivez, avez vous tendance à agir en dehors de vos propres limites? Dites vous OUI à certaines choses, situations, opportunités lorsque réellement vous auriez aimé dire NON?

Essayez vous de plaire aux autres, à tel point que vous ne vous respectez plus?

Mais aussi dans vos pensées: Quel est le ton de votre discours intérieur? Est il doux et bienveillant ou avez vous tendance à vous gronder, à vous punir, à vous critiquer?

Nous traitons les autres de la même manière dont nous nous traitons.

Honorons notre personne, avec respect et tendresse, depuis la nourriture que nous mettons dans notre bouche jusqu'à celle qui nourrit notre esprit.

 

2. Activer votre Spiritual Warrior

Il existe 2 énergies dans l'univers qui jouent constamment l'une avec l'autre.

Le signe du Yin et du Yang illustre au mieux ce concept.

Le yin: l’énergie froide, passive et féminine danse avec le Yang qui est l’énergie chaude, active et masculine. En médecine traditionnelle chinoise, on dit que la qualité de notre vie est basée sur l'équilibre de ces 2 énergies.

La créativité, l'art, la danse, la fluidité, appartient au monde du Yin. Il est important de consciemment cultiver cette énergie, surtout dans nos sociétés modernes.

Cependant, ce n'est pas cette énergie qui éteint un foyer émotionnel.

C'est le courage et la fermeté de l’énergie Yang.

Nous devons apprendre à cultiver cette énergie en s'engageant dans des activités qui lui permettent de s'exprimer. Un yoga dynamique, une course en montagne, surfer dans des conditions plus "difficile"... L’énergie Yang nous pousse hors de notre zone de confort et développe ainsi nos capacités émotionnelles et mentales.

 

4. Respirer au milieu du feu

Quand je me confronte à certaines situations délicates je prends un risque. Le risque que, au lieu d'éteindre le feu... je l'attise et qu'il se retourne contre moi. 

Heureusement pour moi, je n'ai pas encore eu à faire face à de telles situations. Pour le moment chacune de mes interventions a été un "succès" et personne ne m'a encore cassé le nez.

Quand je rentre en zone de conflit, il ne me reste plus grand chose que ma respiration. C'est elle qui me permet de rester présente et qui me donne du courage.

Rester centré est la clef d'une intervention réussie.

Screen Shot 2018-07-20 at 09.20.03.png

 

Exemple d'intervention

 

Situation 1

Une femme entre dans le tram avec sa poussette et une petite fille à la main. Le tram est plein et la femme pousse pour essayer de rentrer tout son équipage. Elle lève la voix sur une fille: "Vous ne pourriez pas vous pousser enfin". Il semblerait que la fille ait eu une grosse journée, et là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et tout part à volo....

Les 2 individus, (qui ne se connaissent) pas commencent une dispute verbale qui monte dans les tours.

Le reste des gens dans le tram baissent les yeux genre: "On ne voit rien, on n'entend rien". Mais même si nous faisons semblant, ce feu émotionnel nous affecte tous. Être en présence de colère, de violence change la structure de nos cellules. Et moi, je ne veux pas être affectée par ça.

J'enlève mes écouteurs (car oui, en plus elles me dérangent en plein Béyoncé) et je pousse une gueulante, ferme, brève et forte:

- "Ça suffit maintenant !!!"

Silence dans l'assemblée. Regards stupéfaits.

Les 2 femmes baissent la tête pour marmonner dans leur coin.

Je sens que le reste du tram me dit merci du regard.

Moi je reprends mon "All the single ladies".

 

Situation 2

En attendant le train, j'entends un jeune couple se disputer. Je n'aime pas du tout la façon dont il parle à sa petite copine. Il y a dans ses mots, un goût amer d'un pervers narcissique. Après une longue hésitation je décide d'intervenir, c'est plus fort que moi. 

Je le regarde lui et je lui dis: "Je n'aime pas la façon dont tu parles à ta copine, on ne parle pas comme ça aux filles".

Il ne dit rien, mais je sens la rage monter en lui. Finalement il tourne les talons, et me laisse avec sa copine.

Je la regarde: "Personne n'a le droit de te parler de cette manière, tu comprends"

Le train arrive, nos chemins se séparent.

Bon courage petite âme.


Marianne Williamson explique que sur terre il y a beaucoup de petites filles et de petits garçons, qui agissent par caprice et trop peu d'adultes responsables de leurs émotions.

Savoir gérer ses émotions est une véritable intelligence et aussi une compétence que l'on développe.

Et j'ai la profonde conviction que c'est le devoir de ceux qui ont acquis un minimum de cette intelligence d'enseigner aux autres comment la développer pour eux-même.

 

* Voici le travail de 2 femmes inspirantes *

 

1. Bex Tyer

 

2. Sean Corn

 

xxx

Anouk