les joyaux magiques (1/10)

Les gens ne viennent généralement pas me voir pour que j'ouvre leur troisième œil ou que je leur révèle leur animal totem. 

Ils viennent me voir parce qu'ils ont des problèmes dans leurs couples, parce qu'ils se posent des questions professionnellement, parce qu'ils veulent perdre du poids, parce qu'ils ont fait un burn out et qu'ils n'avancent pas avec leur psy, parce qu'ils recherchent le sens de leur vie, parce qu'ils sont démotivés et soyons honnête .... presque un peu déprimés.

"Tout va bien", mais en fait... pas vraiment et ils ne savent pas par où commencer.

Je vous avoue que je suis hyper excitée lorsque quelqu'un signe pour mon programme "Awaken". Je sais que ce que je fais fonctionne, et si la personne est ouverte à être coachée par moi, alors c'est le début d'une merveilleuse aventure.

Mon coaching est anticonformiste, puisqu’il est basé sur le fond autant que sur la forme. Dans ce sens je fais le pont entre la thérapie et le coaching traditionnel. Mes clients m’emmènent faire un petit tour dans leur passé (car il y a certaines choses à comprendre là bas), puis nous créons un plan d'actions tourné vers le futur pour agir vers la construction d'un meilleur lendemain dans tous les domaines de la vie de la personne (romantique, professionnel, santé physique, financier... ).

Mon point fort, c'est l’émotionnel. Le but de mon intervention est que ma cliente finisse le programme en se réveillant les lundis matin, excitée et inspirée par sa vie.

Il est possible que si vous me lisiez aujourd'hui vous soyez encore ce que j'appelle un "consommateur émotionnel".

C'est à dire que vous recherchez le bonheur à l’extérieur de vous au lieu que celui-ci soit généré depuis l’intérieur afin d'être partagé et étendu aux autres.

Je sais que vous êtes une personne intelligente et vous SAVEZ que ce bonheur est à l’intérieur de vous et pas dans une boite de chaussure Maje.

Screen Shot 2018-08-14 at 09.21.32.png

 

Cependant, SAVOIR

 

quelque chose

 

est tout à fait différent

 

d'en faire l’expérience.

 

La consommation émotionnelle prend toutes les formes possible et imaginable: vêtements, soirées, nourriture, voyages, sexe, travail, projets, musique...

Mais aussi dernièrement avec l’émergence de cette "nouvelle" consommation hype et spirituelle du genre: yoga, méditation, jeunes et livre de développement personnel.

Peu importe la forme, vous n'êtes toujours pas un générateur d'émotions et vous vous sentez spectateur de votre vie au lieu d'en être l'acteur principal.

J'ai dédié les 7 dernières années de ma vie à observer et questionner le monde pour comprendre s'il existe un réel chemin à suivre afin de pouvoir vivre de manière heureuse et épanouie.

Ma curiosité, mes voyages et mes rencontres m'ont permis d’ouvrir mon esprit à toutes sortes d'enseignements, de techniques et de courants d'idées. Depuis les enseignements de Jésus ou de Gautama Buddah, des messages chantés dans les gospels des églises noires américaines, aux allégories de la mythologie grecque, aux Alcooliques Anonymes, aux légendes Amérindiennes, au mystique du récit de Peter Pan, au texte métaphysique "Un cours en Miracle", jusqu'aux traditions Yogiques...

Je me définis comme une Chasseuse de Sagesse (Chasseuse de Sagesse, chasseuse de sagesse, chasseuse de sagesse... ahahah pas facile à dire hein?).

De la même manière qu'un chercheur part en quête de pierres précieuses; je déniche, renifle et goûte aux pièces de sagesse qui nous ont été laissées sur terre, afin de m'assurer de leur authenticité.

Et bien qu'ayant voyagé dans des pays lointains et exotiques, j'ai trouvé mes plus belles pièces dans le commun de la vie. 

Voici quelques-unes des pièces de ma collection privée.


Collection des joyaux de sagesse

D'Anouk Corolleur

Screen Shot 2018-08-14 at 09.15.25.png

Joyau n°1: 

 

Follow your Bliss,

 

Joseph Campbell

 

Il existe 2 voix à l'intérieur de chacun d'entre nous. L'une la voix de l'égo, l'autre la voix de l'âme.

Parlons de la voix de l'égo.

L'égo vous veut du mal.

Il est extrêmement malin et ne se présentera jamais en vous disant: "Je te veux du mal".

Pensez bien que si c'était le cas, nous ne l'écouterions jamais !

Non, l'égo est vicieux. Il se déguise en bienfaiteur et trouve toujours des excuses et justifications extrêmement valides afin d'assouvir ses fins.

L'égo vous prendra par surprise et en le laissant vous possédez vous deviendrez littéralement, inconscient.

Si vous ne vous réveillez pas, l'égo vous tuera. Il ruinera votre santé, vos relations et votre bonheur. 

L'égo aura certains d'entre nous vite, tandis qu'il en tuera d'autres à petit feu...

Les épidémies de diabète, d’obésité et tous les autres problèmes de santé de notre monde sont dues aux hommes qui tombent inconscients sous l'emprise de l'égo.

Les guerres, qu'elles soient entre 2 pays ou entre 2 individus, sont dues aux hommes qui tombent inconscients sous l'emprise de l'égo. .

La base de la souffrance de l'homme, c'est qu'il a choisi la peur de l'égo au lieu d'avoir choisi l'autre chemin...

Celui de l'amour.

L'Amour, c'est la voix de Dieu à l’intérieur de nous.

Je sais que je vais en choquer plus d'un avec le mot "Dieu", donc libre à vous de remplacer ce mot avec celui qui vous convient:  "Univers, ange, Spirit, âme, petite voix, amour divin, cosmos".

Je suis à l'aise avec le mot Dieu parce que pour moi, il n'évoque pas un grand Monsieur barbu qui terrorise le monde. Pour moi "Dieu" c'est l'Amour inconditionnel. Il n'est pas attaché à l'histoire d'une religion, et à ce que les Hommes ont fait de cette religion. Mais il n'est pas exclu non plus de la religion.

Dans son livre "Le voyage du héros", Joseph Campbell explique qu'il faut "Suivre son bonheur" ("follow your bliss"), c'est à dire suivre ce qui nous fait du bien.

Cependant, il est possible que si je "suis mon bonheur", je finisse sur une île tropicale, bourrée, en train de siroter des mojitos, ou bien devant Netflix avec un paquet de gaufre au miel et avec mon iphone en mode "ne me dérangez pas".

Si je "suivais mon bonheur", il y a des chances que je finisse obèse, diabétique, alcoolique et déprimé.

Suivre son bonheur, est un vrai travail d'explorateur dans lequel on reste alerte et conscient pour comprendre ce qui nous fait VRAIMENT du bien.

En ayant la volonté de suivre ce chemin, chaque expérience est un moyen de se tromper et d'apprendre afin d'évoluer et d'affiner notre expérience du bonheur.

Suite de la collection à venir...