Comment sortir d'une Dépression?

Screen Shot 2018-10-02 at 15.57.02.png

Il y a quelques jours je recevais chez moi une cliente en pleine dépression. Je fus pris par beaucoup de compassion pour cette femme et j’ai eu envie de vous écrire un post sur ce sujet.

Il y a quelques années en arrière, moi aussi j’ai fait une dépression.

Une dépression, ce n’est pas un petit coup de mou genre demain ça va aller mieux, genre on est un peu triste parce qu’on c’est pris un PV.

Une dépression c’est un état bizarre et constant dans lequel on se sent comme englué dans un brouillard. Lorsqu’on traverse une dépression, on a pas vraiment d’envies puisqu’on a du mal à se sentir inspiré et enjoué par notre existence.

Dans une dépression, il est difficile de rester présent.

Difficile de lire un livre parce qu’on n’arrive pas à se concentrer sur une page.

Difficile de tenir des conversations parce que on a du mal à rester à l’écoute de notre interlocuteur.

Difficile de rester concentré sur quoique ça soit, car notre esprit à tendance à zoner dans un no-man’s land où les bottes de foin roulent à l’infini.

On se sent limité, mais on ne sait pas vraiment par quoi, peut être par des émotions bloquées au niveau de notre bassin comme nous le dirait notre osteo.

On flippe. parce qu’on se dit que le brouillard ne partira jamais, qu’on restera sûrement à vie dans cette confusion totale, à errer sur terre sans savoir WTF is going on.

On a aussi eu l’envie d’étrangler notre pote “spirituelle” quand elle nous dit qu’il faut.. “Vivre le moment présent, être responsable de notre énergie et manger des baies de gojies”.

Enfin, on culpabilise parce que, bien qu’on se soit répété SAT NAM 108 fois, qu’on aille au yoga, qu’on ait éliminé de notre régime alimentaire toutes traces de gluten et bien qu’on RESTE POSITIF…. Et bien on est quand même:

Déprimé.

Si vous faîtes vous même une dépression j’aimerais déjà vous dire que vous n’êtes pas seul. Une personne sur 5 fera l’expérience à un moment dans sa vie d’une dépression. Quand on y pense, ça fait quand même un paquet de gens dans notre entourage.

La dépression c’est hyper tabou et c’est pas sexy DU TOUT.

Et comme personne ne veux être accompagné d’une personne déprimée, la Déprimée va apprendre à “faire semblant”, ce qui est encore plus fatiguant pour elle.

La dépression c’est pas quelque chose de facile dans le sens où on ne sait pas vraiment comment la guérir.

Alors oui, disons qu’on sait comment la “gérer” chimiquement avec des anti dépresseurs. On sait ce qui se passe au niveau de notre cerveau etc...

Mais les causes sont toutes différentes et les guérisons toutes uniques, ce qui rend impossible de standardiser notre chemin vers la santé.

C’est pas un virus et ce n’est pas une bactérie.

C’est plus fort que ça,

la dépression,

c’est une maladie de l’âme.


Conseils pratiques



  1. Relax the guilt sac



    Lorsqu’on est déprimé, on culpabilise parce qu’on a “tout” dans notre vie pour être heureux: De l’air pour respirer

    De l’argent pour manger

    Un toit pour nous protéger

    Je me doute que si vous lisez cette article vous possédez aussi des yeux, ou du moins un.

    Mais aussi la technologie pour le lire.

    Pourtant, on n’est pas heureux alors qu’il y a des enfants qui meurent de faim sur la planète.

    Franchement vous exagérez hein. Ahaha, je plaisante.

    Qu’on soit clair: Culpabiliser ne donnera pas à manger aux enfants. Au contraire, la culpabilité vous isolera, vous gardera bloqué, vous distancera du monde et de vous même. Donc le mot d’ordre c’est RELAX.

    Rassurez vous, réconfortez-vous, cajolez-vous d’amour propre.

    At the end of the day, all you really need: is love.





  2. Communicate what the heck


    Communiquez à vos proches que vous passez un moment difficile. Ainsi, ils sauront que ce n’est pas contre eux, ou à cause d’eux et cela évitera toute confusion ou qu’ils prennent votre état personnellement. En ouvrant une conversation honnête avec vos proches, vous vous sentirez moins seul, mais aussi vous découvrirez aussi sûrement que certains d’entre eux ont de bons conseils à donner et une écoute bienveillante.

    (Pas tous, mais c’est normal et il faut être ok avec ça).



  3. Offrez vous


    un cocktail de santé





    Bien que vos proches vous aiment, leur disponibilité sera limitée pour vous aider, car eux aussi ont une vie à vivre. Cherchez de l’aide chez les professionnels de la santé. Psychologue, psychiatre, acupunctrice, médecin ayurvédique, reiki master, tetha healing Goddess, shaman, diététicienne, naturopathe, sophrologue, homéopathe, masseur, ostéopathe, magnétiseur, thérapeute en cranio sacrée, coach, yoga teacher, méditation master…

    Il existe des centaines de thérapies différentes pour vous aider à reprendre le contrôle de votre vie. Personnellement, je ne pense pas que un seul fera l’affaire, et il vous faudra être entreprenant dans votre démarche et trouver ceux qui raisonnent avec vous.

    C’est cette énergie

    “entreprenante”

    qui vous aidera

    à sortir de la dépression.

    Même si elle est petite, même si ce n’est qu’un bourgeon et même si vous êtes toujours dans le brouillard.





  4. Des petits pas




    un jour à la fois



    Même si vous êtes englué, la vie continue:

    Il y a du ménage à faire, si vous avez des enfants, il y a des bouches à nourrir, il y a des lettres à envoyer aux impôts et il y a des réunions auxquelles participer. Il faut sortir du lit et prendre part à la vie malgré tout.

    Voici une question qui vous aidera à canaliser votre énergie sans vous laisser couler.

    Quelles sont les choses importantes et urgentes à faire aujourd’hui?

    Marquez sur un papier quelques actions et faîtes-les unes après les autres en rayant chaque fois qu’une action est complétée.

    Décortiquez les grosses montagnes en plusieurs petites marches pour ne pas vous laissez effrayer par la taille de certains projets et prenez des petits pas réguliers pour continuer à faire tourner la machine de la vie.



Dernièrement, voici un livre que j’aurai aimé que l’on me donne pendant ma dépression:

Des larmes au succès, Marianne Williamson

Si vous chercher un professionnel de la santé, j’ai tout un arsenal de personnes compétentes qui peuvent vous aider, et bien sûr, je suis aussi là si vous désirez mon aide.

Je vous embrasse de tout mon cœur,

xxx

Anouk