Dead line Yourself.

Il y a quelques jours, je recevais des amies chez moi à Bordeaux pour dîner. 
⁣

L’une d’entre elle, une lumière créative, écrit un livre. 
MAIS ... ⁣

Elle ne sait pas si elle va le publier et... Elle ne sait pas QUAND elle va le finir.⁣



“La coach à l’intérieur de moi faisait des bons”. ⁣



J’espère secrètement que mon amie verra ce post. J’espère aussi qu’il te motivera à finir tes projets, et même peut être, à les mettre au service du monde. 
⁣


Tout d’abord, il est primordial de DÉFINIR ton projet. ⁣

Est ce que ton projet créatif est purement personnel, comme tu ferais une thérapie ? ⁣

OU⁣

Est-ce que tu aimerais secrètement qu’il soit publié et partagé, mais tu n’oses pas... Car tu as PEUR... Et la petite voix dans ta tête te dit: “Je ne suis pas assez bien”?. ⁣

Souviens-toi, la peur est une boussole qui te montre la direction de ton évolution personnelle. Et oui, le “développement personnel” implique un mouvement en DEHORS de sa zone de confort.⁣



Mon point de vue, c’est que si tu as produit quelque chose qui pourrait ajouter de la valeur aux autres, alors c’est important de le mettre dans le monde. ⁣

C’est aussi génial de recevoir des retours, et de savoir qu’on a créé un impact dans la vie des autres. ⁣



Après, il faut donner à notre projet une deadline. DEAD line, c'est pas un très jolie mot, donc on va l’appeler "LIFELINE".

Ta LIFELINE, c'est le jour où ton projet va enfin prendre vie. ⁣


Se donner une limite temporelle, ça ne veut pas dire qu’on va être complètement stressé et se mettre une pression de fou. Bien au contraire, ça veut dire que l’on donne de l’importance à un projet. Et tes projets, ceux que tu fais grâce ta créativité, ils sont importants. ⁣

TU es important (e). ⁣


Il y a une loi que j’adore j’adore j’adore et que j’utilise tout le temps. C’est la loi de Parkinson. ⁣

Elle dit: “Le travail devient aussi extensible que le temps qu’on lui a associer pour le compléter”. ⁣

Je m’explique ... ⁣

Si je dis: “J’ai 1h pour finir ce post”. Alors je prendrais 1h pour écrire ce post. ⁣

Mais si je dis: “J’ai 1h pour écrire ce post, envoyer 1 e-mail et faire la vaisselle”, alors guess what? 

⁣

Je sais ce que tu vas me dire… ⁣


- “Oui, mais si je veux faire les choses bien, il va me falloir du temps…”
⁣

Oui, je suis d'accord avec toi… Mais pas complètement. Évidemment, le but ce n'est pas de se mettre une pression énorme. ⁣

En fait, il y a même des études montrent que, plus nous faisons les choses vite, plus nous sommes concentrés et nous les faisons bien! C’est une grande découverte du cerveau. Prenons ces quelques exemples: Lorsque tu conduis, plus tu vas vite, plus tu es concentré. ⁣

Si tu as déjà fait du ski, tu te souviens sûrement de ton shuss après une piste noire, concentration optimale !⁣



Trouves une lifeline qui challenge ton système nerveux sans te mettre en danger émotionnel.⁣

Finalement... 

Quel bonheur de finir un projet ! Quel sentiment de satisfaction de dire: “Ça, c’est fait”. C’est comme ça qu’on construit la confiance en soi et qu’on se développe émotionnellement. ⁣



Maintenant, j’aimerais savoir … 

⁣

Quel est un projet que tu vas finir et pour quelle est ta Lifeline? 

⁣