les joyaux magiques (1/10)

Les gens ne viennent généralement pas me voir pour que j'ouvre leur troisième œil ou que je leur révèle leur animal totem. 

Ils viennent me voir parce qu'ils ont des problèmes dans leurs couples, parce qu'ils se posent des questions professionnellement, parce qu'ils veulent perdre du poids, parce qu'ils ont fait un burn out et qu'ils n'avancent pas avec leur psy, parce qu'ils recherchent le sens de leur vie, parce qu'ils sont démotivés et soyons honnête .... presque un peu déprimés.

"Tout va bien", mais en fait... pas vraiment et ils ne savent pas par où commencer.

Je vous avoue que je suis hyper excitée lorsque quelqu'un signe pour mon programme "Awaken". Je sais que ce que je fais fonctionne, et si la personne est ouverte à être coachée par moi, alors c'est le début d'une merveilleuse aventure.

Mon coaching est anticonformiste, puisqu’il est basé sur le fond autant que sur la forme. Dans ce sens je fais le pont entre la thérapie et le coaching traditionnel. Mes clients m’emmènent faire un petit tour dans leur passé (car il y a certaines choses à comprendre là bas), puis nous créons un plan d'actions tourné vers le futur pour agir vers la construction d'un meilleur lendemain dans tous les domaines de la vie de la personne (romantique, professionnel, santé physique, financier... ).

Mon point fort, c'est l’émotionnel. Le but de mon intervention est que ma cliente finisse le programme en se réveillant les lundis matin, excitée et inspirée par sa vie.

Il est possible que si vous me lisiez aujourd'hui vous soyez encore ce que j'appelle un "consommateur émotionnel".

C'est à dire que vous recherchez le bonheur à l’extérieur de vous au lieu que celui-ci soit généré depuis l’intérieur afin d'être partagé et étendu aux autres.

Je sais que vous êtes une personne intelligente et vous SAVEZ que ce bonheur est à l’intérieur de vous et pas dans une boite de chaussure Maje.

Screen Shot 2018-08-14 at 09.21.32.png

 

Cependant, SAVOIR

 

quelque chose

 

est tout à fait différent

 

d'en faire l’expérience.

 

La consommation émotionnelle prend toutes les formes possible et imaginable: vêtements, soirées, nourriture, voyages, sexe, travail, projets, musique...

Mais aussi dernièrement avec l’émergence de cette "nouvelle" consommation hype et spirituelle du genre: yoga, méditation, jeunes et livre de développement personnel.

Peu importe la forme, vous n'êtes toujours pas un générateur d'émotions et vous vous sentez spectateur de votre vie au lieu d'en être l'acteur principal.

J'ai dédié les 7 dernières années de ma vie à observer et questionner le monde pour comprendre s'il existe un réel chemin à suivre afin de pouvoir vivre de manière heureuse et épanouie.

Ma curiosité, mes voyages et mes rencontres m'ont permis d’ouvrir mon esprit à toutes sortes d'enseignements, de techniques et de courants d'idées. Depuis les enseignements de Jésus ou de Gautama Buddah, des messages chantés dans les gospels des églises noires américaines, aux allégories de la mythologie grecque, aux Alcooliques Anonymes, aux légendes Amérindiennes, au mystique du récit de Peter Pan, au texte métaphysique "Un cours en Miracle", jusqu'aux traditions Yogiques...

Je me définis comme une Chasseuse de Sagesse (Chasseuse de Sagesse, chasseuse de sagesse, chasseuse de sagesse... ahahah pas facile à dire hein?).

De la même manière qu'un chercheur part en quête de pierres précieuses; je déniche, renifle et goûte aux pièces de sagesse qui nous ont été laissées sur terre, afin de m'assurer de leur authenticité.

Et bien qu'ayant voyagé dans des pays lointains et exotiques, j'ai trouvé mes plus belles pièces dans le commun de la vie. 

Voici quelques-unes des pièces de ma collection privée.


Collection des joyaux de sagesse

D'Anouk Corolleur

Screen Shot 2018-08-14 at 09.15.25.png

Joyau n°1: 

 

Follow your Bliss,

 

Joseph Campbell

 

Il existe 2 voix à l'intérieur de chacun d'entre nous. L'une la voix de l'égo, l'autre la voix de l'âme.

Parlons de la voix de l'égo.

L'égo vous veut du mal.

Il est extrêmement malin et ne se présentera jamais en vous disant: "Je te veux du mal".

Pensez bien que si c'était le cas, nous ne l'écouterions jamais !

Non, l'égo est vicieux. Il se déguise en bienfaiteur et trouve toujours des excuses et justifications extrêmement valides afin d'assouvir ses fins.

L'égo vous prendra par surprise et en le laissant vous possédez vous deviendrez littéralement, inconscient.

Si vous ne vous réveillez pas, l'égo vous tuera. Il ruinera votre santé, vos relations et votre bonheur. 

L'égo aura certains d'entre nous vite, tandis qu'il en tuera d'autres à petit feu...

Les épidémies de diabète, d’obésité et tous les autres problèmes de santé de notre monde sont dues aux hommes qui tombent inconscients sous l'emprise de l'égo.

Les guerres, qu'elles soient entre 2 pays ou entre 2 individus, sont dues aux hommes qui tombent inconscients sous l'emprise de l'égo. .

La base de la souffrance de l'homme, c'est qu'il a choisi la peur de l'égo au lieu d'avoir choisi l'autre chemin...

Celui de l'amour.

L'Amour, c'est la voix de Dieu à l’intérieur de nous.

Je sais que je vais en choquer plus d'un avec le mot "Dieu", donc libre à vous de remplacer ce mot avec celui qui vous convient:  "Univers, ange, Spirit, âme, petite voix, amour divin, cosmos".

Je suis à l'aise avec le mot Dieu parce que pour moi, il n'évoque pas un grand Monsieur barbu qui terrorise le monde. Pour moi "Dieu" c'est l'Amour inconditionnel. Il n'est pas attaché à l'histoire d'une religion, et à ce que les Hommes ont fait de cette religion. Mais il n'est pas exclu non plus de la religion.

Dans son livre "Le voyage du héros", Joseph Campbell explique qu'il faut "Suivre son bonheur" ("follow your bliss"), c'est à dire suivre ce qui nous fait du bien.

Cependant, il est possible que si je "suis mon bonheur", je finisse sur une île tropicale, bourrée, en train de siroter des mojitos, ou bien devant Netflix avec un paquet de gaufre au miel et avec mon iphone en mode "ne me dérangez pas".

Si je "suivais mon bonheur", il y a des chances que je finisse obèse, diabétique, alcoolique et déprimé.

Suivre son bonheur, est un vrai travail d'explorateur dans lequel on reste alerte et conscient pour comprendre ce qui nous fait VRAIMENT du bien.

En ayant la volonté de suivre ce chemin, chaque expérience est un moyen de se tromper et d'apprendre afin d'évoluer et d'affiner notre expérience du bonheur.

Suite de la collection à venir...


Spiritual Activism

Une critique qui est souvent faite au "spiritual seekers" est qu'ils sont trop narcissiques, trop préoccupés par leur propre bien être et pas assez préoccupés par le bien être des autres. Ils sont aussi critiqués pour leur passivité, leur désengagement et leur indifférence face aux affaires du monde, se contentant de le laisser tel qu'il est, sans interférer.

Cependant, dans mes recherches sur l'éveil spirituel, j'ai toujours trouvé le contraire: les individus éveillés tendent à devenir plus altruiste, et deviennent souvent plus engagés et actifs.

La première fois que j'ai entendu le terme "Spiritual Activism", c'était à la Yoga Barn à Bali.

L'une de mes professeure de l'époque, Bex Tyer, l'utilisait pour décrire son travail. Chaque année, Bex part plusieurs semaines en Palestine pour y enseigner le yoga. Sa mission: Aider les gens à reconnecter avec leur liberté intérieure dans un pays prisonnier par la guerre.

J'ai pris une bonne grosse dose d'inspiration dans les cours de Bex.

Et si vous partez à Bali, merci de ne pas louper ses cours.

Depuis Bali, le terme "Spiritual Activism" a continué à voyager avec moi mais je ne voyais pas forcement comment le mettre en pratique dans ma vie. Devais-je moi aussi partir dans un pays en guerre? Ou donner mon temps à une association ou à une charité? Devais-je partir en Inde aider les plus défavorisés?

Etais-je réellement "utile" dans un pays "gâté" comme le notre?

La réponse était bien évidemment: oui.

Il y a du travail à faire et nous n'avons pas besoin de faire des milliers de kilomètres pour être au service. Les inégalités et les injustices sont aussi présentent dans nos communautés, et il est du devoir de chacun d'entre nous d'apprendre à désamorcer avec élégance et bienveillance ce genre de comportement...

J'appelle "Spiritual Activism" la force de présence qui nous permet de rester sans bouger dans le feu d'un conflit.

Un activiste spirituel n'est pas dans l'attaque mais dans la protection (de).

L'activiste spirituel sait éteindre le feu de la colère et il est prêt à risquer sa propre vie pour défendre les siens. Il sait devenir féroce, montrer les dents et lorsqu'il aboie, généralement, le reste de la meute se tait.

L'activiste spirituel porte en lui les valeurs de respect et de bienveillance.


 

Comment devenir "Activiste Spirituel"?

 

1. Commencer par soi

Gandhi a raison lorsqu'il dit qu'il faut commencer par soi pour pouvoir changer le monde. Et puisque le respect et la bienveillance sont les outils les plus puissants de l'activiste spirituel, nous devons les utiliser pour designer notre propre jardin intérieur.

Dans quelle mesure êtes vous respectueux de vous-même?

En regardant la façon dont vous vivez, avez vous tendance à agir en dehors de vos propres limites? Dites vous OUI à certaines choses, situations, opportunités lorsque réellement vous auriez aimé dire NON?

Essayez vous de plaire aux autres, à tel point que vous ne vous respectez plus?

Mais aussi dans vos pensées: Quel est le ton de votre discours intérieur? Est il doux et bienveillant ou avez vous tendance à vous gronder, à vous punir, à vous critiquer?

Nous traitons les autres de la même manière dont nous nous traitons.

Honorons notre personne, avec respect et tendresse, depuis la nourriture que nous mettons dans notre bouche jusqu'à celle qui nourrit notre esprit.

 

2. Activer votre Spiritual Warrior

Il existe 2 énergies dans l'univers qui jouent constamment l'une avec l'autre.

Le signe du Yin et du Yang illustre au mieux ce concept.

Le yin: l’énergie froide, passive et féminine danse avec le Yang qui est l’énergie chaude, active et masculine. En médecine traditionnelle chinoise, on dit que la qualité de notre vie est basée sur l'équilibre de ces 2 énergies.

La créativité, l'art, la danse, la fluidité, appartient au monde du Yin. Il est important de consciemment cultiver cette énergie, surtout dans nos sociétés modernes.

Cependant, ce n'est pas cette énergie qui éteint un foyer émotionnel.

C'est le courage et la fermeté de l’énergie Yang.

Nous devons apprendre à cultiver cette énergie en s'engageant dans des activités qui lui permettent de s'exprimer. Un yoga dynamique, une course en montagne, surfer dans des conditions plus "difficile"... L’énergie Yang nous pousse hors de notre zone de confort et développe ainsi nos capacités émotionnelles et mentales.

 

4. Respirer au milieu du feu

Quand je me confronte à certaines situations délicates je prends un risque. Le risque que, au lieu d'éteindre le feu... je l'attise et qu'il se retourne contre moi. 

Heureusement pour moi, je n'ai pas encore eu à faire face à de telles situations. Pour le moment chacune de mes interventions a été un "succès" et personne ne m'a encore cassé le nez.

Quand je rentre en zone de conflit, il ne me reste plus grand chose que ma respiration. C'est elle qui me permet de rester présente et qui me donne du courage.

Rester centré est la clef d'une intervention réussie.

Screen Shot 2018-07-20 at 09.20.03.png

 

Exemple d'intervention

 

Situation 1

Une femme entre dans le tram avec sa poussette et une petite fille à la main. Le tram est plein et la femme pousse pour essayer de rentrer tout son équipage. Elle lève la voix sur une fille: "Vous ne pourriez pas vous pousser enfin". Il semblerait que la fille ait eu une grosse journée, et là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase et tout part à volo....

Les 2 individus, (qui ne se connaissent) pas commencent une dispute verbale qui monte dans les tours.

Le reste des gens dans le tram baissent les yeux genre: "On ne voit rien, on n'entend rien". Mais même si nous faisons semblant, ce feu émotionnel nous affecte tous. Être en présence de colère, de violence change la structure de nos cellules. Et moi, je ne veux pas être affectée par ça.

J'enlève mes écouteurs (car oui, en plus elles me dérangent en plein Béyoncé) et je pousse une gueulante, ferme, brève et forte:

- "Ça suffit maintenant !!!"

Silence dans l'assemblée. Regards stupéfaits.

Les 2 femmes baissent la tête pour marmonner dans leur coin.

Je sens que le reste du tram me dit merci du regard.

Moi je reprends mon "All the single ladies".

 

Situation 2

En attendant le train, j'entends un jeune couple se disputer. Je n'aime pas du tout la façon dont il parle à sa petite copine. Il y a dans ses mots, un goût amer d'un pervers narcissique. Après une longue hésitation je décide d'intervenir, c'est plus fort que moi. 

Je le regarde lui et je lui dis: "Je n'aime pas la façon dont tu parles à ta copine, on ne parle pas comme ça aux filles".

Il ne dit rien, mais je sens la rage monter en lui. Finalement il tourne les talons, et me laisse avec sa copine.

Je la regarde: "Personne n'a le droit de te parler de cette manière, tu comprends"

Le train arrive, nos chemins se séparent.

Bon courage petite âme.


Marianne Williamson explique que sur terre il y a beaucoup de petites filles et de petits garçons, qui agissent par caprice et trop peu d'adultes responsables de leurs émotions.

Savoir gérer ses émotions est une véritable intelligence et aussi une compétence que l'on développe.

Et j'ai la profonde conviction que c'est le devoir de ceux qui ont acquis un minimum de cette intelligence d'enseigner aux autres comment la développer pour eux-même.

 

* Voici le travail de 2 femmes inspirantes *

 

1. Bex Tyer

 

2. Sean Corn

 

xxx

Anouk

 

Trouver votre voie et votre mission de vie.

Savoir qui vous êtes,

C'est savoir où vous allez.

Screen Shot 2018-06-04 at 15.02.44.png

Beaucoup de femmes me contactent car elles arrivent à un point dans leur vie où elles en ont ras-le-bol de constamment "essayer".

Elles sont épuisées par cette course à l'argent et au succès, et elles ont juste envie de se faire plaisir et de faire du bien aux autres.

Elles veulent: "Trouver leur voie".

Cependant elles n'arrivent pas à trouver une voie professionnelle qui les anime réellement. Beaucoup d'entre-elles se tournent d'ailleurs vers les métiers du "Bien être" mais continuent de répéter les mêmes schémas intérieurs qui les envoient, encore une fois, droit au carton émotionnel, et souvent financier. 

Il y a un réel travail intérieur à faire, et vu l'état de notre planète, il est urgent que chacune d'entre nous le fasse.


Si le principe du Self-Love est à la mode, il est malheureusement encore très peu mis au service de notre monde.

Pour illustrer le concept, je reprendrai l'analogie du corps humain utilisée par Marianne Williamson.

 

* l'homme, cellule de l'univers *

 

CHAQUE cellule du corps humain à un job bien particulier qui lui est assigné dès sa création.

- "TOI, tu seras la cellule qui va aider le FOIE.

- TOI, tu seras la cellule qui va aider les OS

- TOI, le SANG

- TOI, les INTESTINS"

Chaque cellule sait exactement ce qu'elle doit faire et elles s'entraident l'une l'autre, comme dans une grande communauté, pour le bien être de l'ensemble du corps humain. Elles utilisent leur créativité pour combattre les challenges (maladies, blessures...) et assurer l'évolution de l'espèce.

Screen Shot 2018-06-04 at 14.23.54.png

Mais voilà, il peut arriver qu'une cellule dise...

"Non tu sais quoi, MOI je veux pas faire cette mission, je veux pas être la cellule du foie, je vais faire quelques chose de différent, je préférerais être comme la cellule des os elle est vachement plus cool, elle a un shape que je préfère, beaucoup plus insta-cellul-able".

De ce fait, la cellule MUTE, devient toxique et savez-vous comment on l'appelle?

UN CANCER

....

Fascinant non?

Tout ce qui est fondamentalement vrai, est applicable à toutes les échelles du vivant.

Vous n'êtes pas une cellule perdue dans un corps humain sans mission, sans job assigné, juste ici pour errer sur la planète en attendant que votre temps soit fini.

Vous n'êtes pas une cellule isolée, qui doit se battre contre les autres cellules pour survivre, que vous soyez professeur de yoga ou chef d'entreprise.

 

VOUS ÊTES ICI POUR UNE RAISON.

 

Screen Shot 2018-06-04 at 14.24.05.png

Alors vous vous demandez peut être:

- "Qui est le boss de tout ça? Quel est le corps humain qui vous donne votre mission?"

C'est l'Univers qui assigne les postes. PAS VOUS.

Et je dis "Univers", mais vous pouvez utiliser le mot qui vous convient. Si vous êtes à l'aise avec le mot Dieu ou Jésus, alors cool. Bisounours, Papa Noël ça marche aussi. Allah, les Anges, Puissance de la Nature... Peut importe SON nom, c'est un pouvoir plus grand que vous, qui est au travail depuis plus de 1,3 millions d'années...  

Et c'est cette Puissance qui assigne les postes.

PAS VOUS.

- DO YOU UNDERSTAND petite cellule? -

L'Univers dit:

- "TOI tu vas t’intéresser aux mathématiques, TOI tu vas être talentueux en ART , TOI tu vas t’intéresser à l’environnement et à la protection des tortues, TOI tu vas être pédagogue, Toi chef d’entreprise et toi manager, Toi tu vas être une incroyable mère de famille, Toi tu vas travailler dans une association qui s'occupe des SDF, Toi tu vas utiliser ton histoire de vie pour inspirer les autres".

Dans ce rôle vous êtes VRAI, car ce rôle vous à été attribué. C'est votre vraie nature.

 

Vous

 

êtes une cellule de l'Univers

 

et votre mission

 

est déjà intégrée

 

dans votre ADN.

 

Et plus vous acceptez votre "mission", plus vous trouverez d'autres "cellules" comme vous. Ces cellules deviendront votre famille, vos partenaires, votre tribu. Ce sont les personnes avec lesquelles vous construirez une vie SAINE.

Ce travail intérieur est magique mais il demande beaucoup de courage.

 

S’accepter est un véritable

 

strip-tease émotionnel

 

qui nous force à enlever

 

notre costume de cellule

 

cancéreuse.

 

Et comme chaque naissance, c'est un processus inconfortable, désagréable, dégoûtant parfois.

C'est une seconde naissance.

L'éveil.

Les 4 C : Détox Spirituelle

IMG_6868.JPG

On se souvient tous des 4 P en marketing.

On est aussi familier avec les 3C qui décrivent le régime parisien (Clope, café, ca**).

Je vous présente aujourd'hui les 4C:

Détox Spirituelle pour vous sentir plus léger et ouvert à la vie.

Les 4 C sont des défaillances du mental et représentent un vrai gaspillage énergétique. Ils bloquent notre créativité et nous piègent dans un no men's land spirituel.

Véritables maladies sociales, les C s'accrochent à nos conversations tels des bactéries et s'échangent généralement autour d'un café.

En devenant conscient des 4C et en trouvant le courage de les appliquer chaques jours dans nos vies, nous nous autorisons à devenir plus présent et à faire l’expérience d'une vie richement vécue.

Certains C seront plus faciles à appliquer que d'autres. C'est justement ceux qui vous paraissent le plus difficiles qui débloqueront le plus d’énergie créative.


La Complainte

 

Eckart Tolle nous rappelle que nous avons toujours 2 choix: Lâcher prise ou changer la situation.

Dès que nous nous plaignons, nous ne vivons plus dans le moment présent et moins nous vivons le moment présent, moins nous avons de chance d'être réellement heureux.

Par exemple, si je décide d'aller surfer mais que je me plains du temps, des vagues, de ci de ça... Je résiste au moment présent. Et si je ne lâche pas prise rapidement, je vais gâcher ma session de surf parce que je serai frustrée et en résistance intérieur. Au plus vite je lâche prise, au mieux je peux accueillir le moment présent et composer avec lui. Peut être sentir la pluie sur mon corps, peut être qu'il y a une petite section à la fin de la vague qui est intéressante. Je cherche les cadeaux dans ce que je pense est "moche".

Parfois, il pleut, j'ai froid, alors je décide de faire autre chose que de surfer.

Quoi qu'il arrive, dans les 2 solutions, je ne me plains pas. Je prends juste des choix et je les vis à 100%.

Je trouve que le surf est toujours un bon enseignement parce que nous n'avons aucun contrôle sur les vagues et le temps.


La critique

 

Envers nous même ET envers les autres. Mentale ET verbale.

De quelle manière parlez vous de vous même? Avez vous tendance à vous rabaisser dans les conversations? Lorsque vous êtes seule, quelle genre de nourriture mentale donnez vous à votre esprit?

De la même manière: De quelle façon avez vous tendance à parler des autres? Soulignez vous généralement leurs points faibles, leurs défauts ou mettez-vous en avant leurs talents?

La critique fait partie de la magie noire. C'est un vrai poison mental et émotionnel qui peut laisser des séquelles profondes chez un individu manifestant dans la matière sur le long terme.  La critique ne vient pas réellement aider une personne au contraire: elle accuse, elle blâme et elle culpabilise. Elle enfonce et renforce la croyance que "Nous ne sommes pas assez bien"

Lorsque vous devenez conscient que vous critiquez.... Décidez de choisir d'autres pensées! Aussi, lorsque vous vous apprêtez à critiquer quelqu'un: Retenez vous. Il faut tourner 7 fois notre langue dans notre bouche avant de parler parfois ! 

Beaucoup trop de femmes critiquent leur apparence et leur corps. En fait, pratiquement TOUTES les femmes critiquent leurs physique. Vous n'êtes pas un cas isolé!

Un bon exercice pour casser ce genre de schéma est de bénir votre corps dès votre réveil. Sous la couette, remercier chaques membres depuis vos orteils jusqu'à votre tête. Remercier vos organes, remercier votre enveloppe physique et votre bonne santé! Je vous garantis qu'en appréciant votre corps de cette façon tous les jours, vous aurez beaucoup plus de mal à le critiquer.

Aussi, avez vous remarqué à quel point il est facile de chercher notre réflexion dans les vitrines des magasins? Généralement nous faisons ça pour nous assurer que.... "Everything is under control"

Petit conseil... Dès que vous vous prenez en flagrant délit: Décider d'avoir confiance en vous au lieu de chercher désespérément à être parfaite physiquement. Au final, tout le monde s'en fou si votre mèche est à droite ou à gauche. En diminuant ce schéma, je vous promets que vous trouverez plus de confiance en vous.

N'oubliez pas que la vraie beauté, c'est la confiance en soi. Et la bonne nouvelle c'est que tout le monde peut en faire l’expérience.

Warning: Critiquer quelqu'un qui critique, reste de la critique. On ne résout pas le mal par le mal. Si quelqu'un se critique, apporter de la bienveillance/Si quelqu'un critique une personne, vous avez la liberté de ne pas prendre part à cette conversation.


La comparaison

 

J'adore les réseaux sociaux.

POINT.

Cependant, je trouve dommage, qu'ils aient créé une vraie culture de comparaison.

La comparaison démotive et renforce la croyance que nous ne sommes pas assez bien.

Nous comparer aux autres bloque notre propre potentiel de croissance.

Certains coaches vous diront qu'il faut arrêter de suivre les comptes instagram des gens auxquels vous vous comparez, mais je ne suis pas de cet avis.

Je pense qu'il est possible de faire de la comparaison une réelle force et voici comment:

 * Au lieu de comparer, je m'inspire *

Je me dit: "WOW, je me demande comment est ce que cette personne a fait pour manifester ce genre de vie/posture de yoga/surf trick... Et si moi aussi je pouvais faire l’expérience de ça? Quelles actions devrais-je mette en place aujourd'hui dans ma vie?".

D'ailleurs, dans mes cours de yoga lorsque je fais la démonstration d'un asana, je rappelle à mes élèves:

"Ce que vous allez voir ne ressemblera pas à ce qui va se passer sur VOTRE tapis. Déjà parce que nous avons des corps différents, mais aussi parce que ça fait des années que je cultive une relation avec cette posture. Cependant, je vous montre ce qui est possible de faire, après ça sera à vous de commencer à entrer en relation avec la posture."

Dans ce cas la comparaison se transforme en inspiration, car elle nous permet d'évoluer. Si quelqu'un d'autre l'a fait, alors c'est possible pour nous aussi.

* J'en profite pour être infiniment reconnaissante pour ma vie*

Je me rappelle que je n'ai franchement aucune idée si la personne à laquelle je me compare est réellement heureuse, je me fais sûrement juste une idée de sa vie à travers quelques images...  Il est facile de montrer sur instagram les jolies pièces de notre vie. Cela me donne du coup l'opportunité d'apprécier ma vie, de me sentir reconnaissante pour tous ceux qui sont autour de moi, et de toutes les choses dont je peux faire l’expérience. Cela me re-bascule directement dans un état de gratitude.


Le compromis

 

Il y a une croyance qui circule qui dit que la vie est question de compromis.

Prenez un moment pour comprendre que le mot compromis signifie juste: "Manque de présence".

En compromettant vos réelles aspirations pour faire plaisir à quelqu'un, vous plantez une graine de ressentiment à l’intérieur de vous. Et je peux vous assurer que cette graine va germer et ressortir un jour ou l'autre, surtout si vous continuer à l'alimenter avec d'autres compromis.

Alors évidemment, ça ne veut pas dire que je ne pense qu'à moi et que si les autres ne font pas ce que JE veux alors ils peuvent aller se faire cuire un œuf.

Quand je décide de faire quelque chose avec quelqu'un c'est que j'en ai vraiment envie ! Je suis à 100% présente dans l’expérience qu'on s'apprête à partager ensemble. J'apporte la totalité de mon être, ma joie et ma bonne humeur à l’expérience que nous nous apprêtons à partager.

Je ne fais jamais de compromis car quand je fais "un compromis" je ne suis pas vraiment présente. Et ça ne sert à rien de faire quelque chose si on le fait juste à moitié.

Ça parait tellement évident dis comme ça, mais vous n'avez pas idée à quel point j'entends encore dire: "Il faut faire des compromis dans la vie".

La vie est justement plus riche lorsque nous ne compromettons pas notre âme et que nous décidons de rester présent.


Et n'oubliez pas: Personne n'est parfait !

Blessings

xxx

Anouk